Les réseaux sociaux, on en entend parler partout, en bien et en mal. Un vrai phénomène de société. On joue les petits détectives et on décrypte pour vous les idées reçues sur les réseaux sociaux.

Idée reçue n°1 : Les réseaux sociaux, un vrai jeu d’enfant

Et non, désolé de vous décevoir mais les réseaux sociaux ne peuvent pas être gérés par votre nièce de 8 ans.

Il ne faut pas minimiser le métier de community manager, un métier qui prend énormément de temps. Les journées des CM ne se résument pas à poster des gifs sur les réseaux sociaux ou à scroller à l’infini sur les pages de leurs amis. Loin de là !

Entre la gestion de l’e-réputation, de la communauté, l’optimisation du ROI, la création de contenus, la gestion du calendrier éditorial en respectant la ligne éditoriale, etc., le king des réseaux sociaux himself doit faire attention de ne pas s’y perdre. Il.elle doit donc faire preuve de polyvalence et de curiosité, ni plus ni moins.  

Idée reçue n°2 : “C’est gratuit”

Bien que les réseaux sociaux soient accessibles à tous, ce n’est pas un hasard si on voit tout le temps les mêmes marques sur nos fils d’actualité, à vrai dire, on ne joue pas tous dans la même cour !

Il y a évidemment des actions bon marché comme la création d’une page, la publication d’un post,permettant d’assurer une présence active et récurrentes auprès de votre cible. Mais il en faut du temps (et un peu d’argent) pour être enfin (re)connu sur les réseaux.

Les leaders du marché disposent également d’options abordables :

Facebook propose par exemple, pour la modique somme de 10€, une publicité d’une portée de 2 500 à 6 500 personnes. Le sponsoring étant le moyen le plus facile pour augmenter la portée de ses publications.

N’oublions pas qu’il faut aussi prendre en compte les outils de gestion qui peuvent être payants (Buffer, Hootsuite) et les coûts d’utilisation (compte Linkedin premium par exemple).

Alors, comme toute stratégie marketing, les investissements sont primordiaux.

Idée reçue n°3 : Ça ne dure qu’un temps

Quand on sait que Facebook et Twitter ont fêtés leurs 15 et 13 ans cette année, force est de reconnaître la révolution que ces outils ont opéré dans nos habitudes. Avec plus de 2 milliards d’utilisateurs, Facebook a prouvé qu’il a su se moderniser et être présent dans la durée, avec quelques bad buzz, on vous l’accorde.

Ces leaders des réseaux sociaux ont prouvé qu’ils étaient capables de se réinventer, s’adaptant toujours plus aux envies et contraintes des utilisateurs, particuliers comme marques ! Alors pourquoi pas vous ?

Le secret c’est de se mettre à la page et d’anticiper les tendances.

Idée reçue n°4 : “De toute façon, tout ça, c’est pour les jeunes”

On vous l’accorde, une grand partie des adolescents et jeunes adultes sont sur les réseaux sociaux et tweetent comme jamais, mais les réseaux sociaux ce n’est pas seulement partager un plat instagrammable ou un chat mignon, c’est aussi un moyen de promouvoir sa marque.

Les réseaux sociaux ce n’est pas une question de génération mais plutôt une histoire de culture.

Certaines personnes, passionnés par le partage de contenus et de centres d’intérêt, ont du temps à accorder à ceux-ci. Tandis que d’autres n’ont pas cette facilité, qu’ils soient jeunes ou non.

Quand on prend l’exemple du réseau social le plus utilisé, Facebook, on se rend compte que plus de 30% des utilisateurs ont entre 30 et 49 ans. Sur Instagram, 35% des utilisateurs ont entre 25 et 34 ans contre 46.8% des 18 – 24 ans sur Snapchat. Tandis que l’âge moyen sur Twitter en France est de 22 ans.

Il faut donc choisir le bon réseau social pour la cible que l’on vise.

Idée reçue n°5 : Les réseaux sociaux, pas très pro.

Comme les murs ont des oreilles, on vous entend dire que les réseaux sociaux servent uniquement à poster ses photos de vacances. Mais non ! Détrompez vous, on peut très bien poster du contenu professionnel.

De plus en plus d’entreprises (B2C ou B2B) profitent de ces supports pour promouvoir leur entreprise, informer leurs clients des dernières nouveautés nouveautés ou simplement pour communiquer leurs dernières actualités Une présence sur les médias sociaux est très importante pour le déploiement d’une marque notamment pour développer son réseau professionnel.

Pour cela, on connait tous les fameux Facebook, Twitter et Instagram mais il existe aussi Linkedin, LE réseau social professionnel : on y retrouve des entreprises qui ne sont pas présentes sur les autres réseaux sociaux, ce qui permet également d’élargir ses contacts et de diffuser d’autres messages.

Idée reçue n°6 : On ne peut pas mesurer leur impact !

Si vous avez bien suivi, vous savez que les réseaux sociaux sans un minimum d’investissement, ça ne fonctionne pas, sauf si vous trouvez l’idée du siècle pour chacun de vos posts ! Il faut donc veiller au retour sur investissement. Pour cela, voici plusieurs alternatives :  

  • Utiliser des outils de planification tels que Hootsuite ou Buffer, qui offrent également l’opportunité de mesurer l’efficacité de vos publications via un rapport mensuel de vos différents réseaux sociaux
  • Analyser par vous-même les publications et actions qui ont le meilleur ROI en vous rendant sur l’outils « statistique » de chacun des réseaux sociaux.

Avec ce suivi, il ne vous reste plus qu’à ajuster vos futurs posts.

Idée reçue n°7 : Il suffit de publier la même chose que sur notre site !

Minute papillon ! Ce n’est pas aussi facile.

Ces deux canaux ont des usages différents : sur un site professionnel, on publie les informations générales (nouveautés des produits, actualités de l’entreprise, ce que fait l’entreprise, ses clients etc…) là où sur les réseaux sociaux, on peut reprendre les informations du site auxquelles on ajoute du contenu viral (qui génère des likes, retweets et/ou des follows), des informations plus légères ce qui encourages les interactions avec les utilisateurs !   

Il ne faut pas oublier que les réseaux sociaux sont consultables partout, votre client ne vous oubliera pas de si tôt. Le principal est surtout d’adapter les publications selon chaque réseau.  

Idée reçue n° 8 : En B2B, c’est une perte de temps !

Chaque jour, les français passent environ 1h30 sur les réseaux sociaux, 30% des utilisateurs Twitter font des recherches sur les entreprises en B2B, alors pourquoi se passer d’une si grande audience ?

Pour cela, le plan d’action se déroule en 3 parties :

  • Trouver les bons médias sociaux pour l’entreprise (blog, Linkedin entre autres)
  • Produire du contenu en accord avec la cible et les objectifs
  • Intégrer cette stratégie média dans la stratégie marketing parce qu’après tout, la présence sur les réseaux sociaux fait partie d’une stratégie marketing !

Avec tous ces bons conseils, il ne vous reste plus qu’à vous retrousser les manches.