Au démarrage de son projet ou au beau milieu de sa croissance, il arrive que l’on se sente submergé.e. Vous êtes noyé.e sous les post-it ? Vous finissez par oublier votre rendez-vous de midi et en avez le vague souvenir en avalant votre sandwich ? Avant d’en arriver là ou de rater la prochaine marche, voici 6 outils pour vous organiser. Mais aussi 1 conseil pour les réfractaires à l’organisation numérique.

Venez faire des bulles sur Slack, Quip, Zoom

Slack

Vous travaillez en équipe ? Il suffit d’être à peine 3 ou 4 pour que votre boîte mail ressemble à un champ de mines tous les soirs. Mélangés avec vos autres messages, vos conversations entre collaborateur.trice.s se retrouvent coincées entre vos différents échanges par ailleurs. Halte-là ! Le cerveau passe en mode surchauffe. Slack veut vous sauver en vous faisant gagner du temps. Les échanges sont centralisés, hiérarchisés. Votre boîte mail se vide à mesure que vous l’utilisez. Mais attention à ce que le phénomène Slack ne soit pas à double tranchant et ne devienne pas un fil à la patte plus solide que l’e-mail.

Quip

Vous en avez déjà ras le bonnet de Slack ? Eh bien, il faudra aussi convaincre votre équipe de passer à autre chose. Et pourquoi pas Quip ? À la fois traitement de texte personnalisable à l’envi et outil collaboratif, il permet ainsi de partager des documents de tout type, de fixer des échéances, d’échanger. Autrement dit, un peu de Slack et un peu d’autre chose.

Zoom

Skype c’est bien, mais Zoom c’est encore mieux ! Avec cette plateforme de vidéoconférence, vous interférez beaucoup plus facilement avec n’importe qui sur la planète. Pour vos correspondant.e.s : aucun logiciel à télécharger. Vous devez simplement leur envoyer l’adresse internet de la réunion, ils.elles se connectent et roule ma poule ! Jusqu’à 50 participant.e.s, l’utilisation est gratuite. De quoi brainstormer de Paris à Dubaï.

Automatisez vos bulles dans le nuage

Dropbox

Voilà sans doute l’application de cloud la plus simple et la plus polyvalente si vous travaillez sur divers outils. Intégré à votre ordinateur, Dropbox vous permet d’enregistrer vos fichiers comme d’habitude sur le disque dur de votre appareil tout en enregistrant les fichiers dans le nuage. Vous retrouvez donc tout partout. Avec Dropbox, vous pouvez aussi scanner des documents avec votre téléphone en un clic.

Digiposte Pro

Besoin d’un coffre-fort numérique intelligent pour stocker vos données comptables et administratives ? Pour les solo-entrepreneur.se.s de tous horizons, cette solution est sans doute une des plus intéressantes pour sécuriser des documents importants. Digisposte Pro est un outil qui s’adresse autant aux micro-solo-entrepreneur.se.s qu’aux professions libérales. Le principal intérêt de ce service vendu moins de 10 € par mois : automatiser la gestion de ses documents grâce à des robots-collecteurs connectés aux administrations ou à des services (plus de 450 à l’heure actuelle).

IFTTT

Avec cet outil, il s’agit d’automatiser certaines tâches en appliquant des recettes. If then then that, autrement dit, si ceci, alors cela. Vous souhaitez publier un contenu identique à la fois sur Twitter et Facebook, ou la même photo sur ces réseaux sociaux ? IFTTT est là pour cela. Et cet outil marche à peu près avec tout, dont les objets connectés. Si vous trouvez les bonnes recettes, vous gagnerez un temps fou.

Une application de plus ne vous intéresse pas ?

Tous les entrepreneur.se.s, même start-upeur.se.s, ne sont pas des acharné.e.s des applications à gogo. Pour certain.e.s c’est une perte de temps ou même un stress supplémentaire, voire une fatigue des yeux précoce assurée. Pour ces personnes, le papier reste l’outil le plus productif. Après tout, l’écriture manuelle est celle dont le cerveau se souvient le plus. Le Bullet Journal vous donne des sueurs froides ? On vous comprend… Mais un bon vieux carnet à spirale ? Ajoutez-y quelques codes couleurs tout à fait personnels, votre to-do-list, ou vos rendez-vous importants avec votre attaché de presse par exemple. Si vous cherchez une base simple pour vous organiser, c’est le premier outil à choisir.

Dans tous les cas, ne vous obligez pas à utiliser une myriade d’outils numériques censés vous faciliter la vie si vous sentez l’effet inverse. Comme le dit la célèbre Marie Kondo, prêtresse du rangement, « si cela ne vous apporte pas de joie, il faut vous en débarrasser ». Cela marche autant avec les vêtements qu’avec les outils numériques.