Le dossier de presse fait son relooking. Il y a encore quelques années, les attachées de presse devaient placer, dans ce qui était considéré comme la bible de l’entreprise, toutes les informations possibles sur une marque ou un produit. Aujourd’hui, place à l’essentiel. Alors, comment être concis sans pour autant oublier les informations indispensables ? Voici quelques pistes pour réaliser le meilleur outil pour vous et pour les médias.

Dossier de presse : être concis et précis

Faire court sur pattes

Le dossier de 20 pages qui explique en long et en large, les tenants et les aboutissants de votre entreprise : c’est bel et bien fini. L’heure est au dossier concis, mais qui donne toujours matière à intéresser et à apporter de l’information pertinente aux journalistes. Pour un dossier de presse moderne et digeste, tenez-vous en à 8 pages maximum, tout compris.

Petit mais costaud

Faire un condensé ne signifie pas pour autant produire un travail plus rapide. Au contraire, savoir quelles informations sont importantes, les mettre en forme, est un long travail de réflexion et d’ajustements.Synthétiser est en effet un exercice difficile, mais indispensable pour ne pas diluer vos principaux messages auprès des journalistes.

Les étapes pour un DP béton

Préparer le terrain

Pour parvenir à être synthétique, il est essentiel de réfléchir en amont et de ne pas se lancer sans filet dans la rédaction. Il est important d’écrire noir sur blanc les principaux messages que vous souhaitez faire passer, puis les hiérarchiser. Une fois ce premier travail réalisé, rassemblez toutes les informations sur l’historique, les chiffres de votre entreprise, de son secteur, une courte biographie de vos porte-parole et faites le tri.

Le plan parfait

Après avoir collecté et trié tous les éléments nécessaires, place à votre plan. Pour être efficace, pensez au contenu de chaque page.Puis au fil conducteur qui permettra de donner envie aux journalistes de les tourner et d’en lire l’intégralité. De manière générale le dossier de presse commence toujours par un historique de l’entreprise et son fonctionnement, permettant ainsi de dérouler facilement les autres informations.

Une idée par page

Le défaut de certains dossiers de presse est de dire la même chose d’une manière différente toutes les 2 pages. Pour intéresser les journalistes, ne diluez pas l’information en voulant en dire trop : 1 page pour 1 idée principale. On vous remerciera.

Des phrases qui font mouche … mais consensuelles

Rédiger un dossier de presse, et donc trouver les bons mots, demande de la finesse et un esprit synthétique. Pour autant, il faut trouver des accroches. Il est donc nécessaire, d’une part, de soupeser ce qui fera tilt immédiatement et donnera envie aux journalistes de parler de vous. Et, d’autres part, ce qui ne fera pas fuir une partie des journalistes par un propos mal ciblé ou carrément à côté de la plaque. Il ne faut pas oublier que le dossier de presse est là pour que les journalistes apprennent des choses, dans le cas contraire, il n’a aucune utilité et un simple communiqué de presse fera l’affaire.

Qualité HD

Faites de l’air

Le dossier de presse façon exposé, avec des blocs de textes bien serrés c’est à tous les coups la machine à faire fuir les journalistes. Nous avons déjà évoqué l’importance d’être synthétique mais n’oubliez pas non plus d’aérer le texte. Un graphiste est donc indispensable pour situer le texte, les images et les différentes illustrations de façon harmonieuse et lisible.

Des photos claires et nettes

En ces temps où tout le monde peut dégainer un smartphone pour faire une photo, optez pour des photos de très bonne qualité. Cela offre immédiatement à votre dossier de presse, qu’il soit papier ou en ligne, un cachet sérieux, professionnel. Là encore, soulignons également l’importance de la mise en page et du graphisme pour un travail soigné et attractif. N’oubliez pas également d’intégrer un lien de téléchargement pour que les journalistes n’aient qu’un clic à faire pour récupérer vos visuels HD.

Une autre façon de faire

Si le dossier de presse classique peut toujours faire recette si les informations présentées sont pertinentes et apportent une valeur ajoutée, il est vrai que des dossiers de presse plus originaux ont parfois plus de chances d’être ouverts et lus. Des formes pop-up en 3D (comme des cartes de voeux) peuvent être une bonne manière de se démarquer si le secteur s’y prête. Quoiqu’il en soit, le dossier de presse reste un élément capital pour le lancement d’une marque ou d’un produit. Son apparence et son contenu sont un tout que vous devez maîtriser à la perfection pour intéresser les journalistes qui en reçoivent à foison. Être sur le haut de la pile et pas dans le fond du panier, voilà l’enjeu !