Alors que la publicité devient de moins en moins efficace, les influenceuses et influenceurs sont les « nouvelles » fenêtres ouvertes pour votre visibilité. Parce qu’il n’est désormais plus possible de se faire connaître uniquement par la force de son talent, vous devez compter sur elles/eux. À travers la portée exponentielle des réseaux sociaux, vous pouvez faire connaître votre marque en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Voici comment procéder pour un développement coordonné et une collaboration marque/influenceurs rondement menée.

Ils sont venus, ils sont tous là

Reconnaître les bons influenceurs pour sa marque

Avant de faire son choix parmi l’armée d’influenceurs qui déferlent sur la toile, posez-vous la question de la pertinence de votre projet. Développer votre marque, et donc votre clientèle, à travers leur voix, et surtout leur image, suppose de trouver le/la bon.ne porte-parole. Sans compter qu’ils/elles peuvent être nombreux.

En effet, la confiance mutuelle et la pertinence de votre choix déterminent votre future collaboration. À la fois son efficacité et sa durée dans le temps.

Quels sont leurs réseaux ?

Si aujourd’hui, on parle plus d’influenceurs que de blogueur.se.s, c’est pour une bonne raison, le blog ne fait plus autant recette. Certes, il reste un support d’exposition indispensable à certain.e.s d’entre eux/elles. Il peut en effet être le déterminant de leur niche, que ce soit le mode de vie qu’ils/elles prônent ou d’autres articles qui ne tiennent pas sur un post Instagram. Ce n’est donc pas un support à négliger.

Mais il est désormais largement surpassé par Instagram justement, là où naissent tous les petits poussins influenceurs. De son côté, Facebook (propriétaire d’Instagram) s’est fait distancer et continue sa chute. Selon l’étude de l’agence Reech 2018, le réseau social n’apparaît plus sur le podium des réseaux préférés, dépassé par YouTube et surpassé par Instagram. Quant à Snapchat, il séduit essentiellement les pré-ados et les ados.  

Instagram a par ailleurs augmenté son pouvoir grâce aux stories, qui génèrent un fort engagement des abonné.e.s. Mais les posts classiques restent un moyen essentiel de visibilité, autrement dit tiens un post ! vaut plus que deux stories éphémères.

Le nombre de followers ne dit pas tout

Pour réussir une collaboration avec un influenceur, ne vous fiez pas à son nombre d’abonné.e.s. Non seulement celui-ci peut être faussé et surtout il ne détermine pas le taux d’engagement. Ce n’est pas une généralité, mais il arrive bien souvent qu’un compte Instagram de plus de 100 000 abonné.e.s ne reçoive que 1000 à 1500 likes sur un post. Alors que ceux que l’on appelle les nano-influenceurs, qui comptabilisent moins de 10 000 followers, entraînent un taux d’engagement trois fois supérieur à ceux qui en ont 1 million !

C’est pour cette raison qu’il est souvent plus intéressant, notamment pour une marque qui débute, de faire confiance à des instagrammeur.se.s et autres prescripteur.se.s de tendances qui représentent un segment d’internautes. Autrement dit une niche pertinente et concernée par le produit proposé.

Débuter une collaboration

Un contact direct

Mais comment faire pour trouver le bon numéro ? Pour les « petites » marques, il est tout à fait possible de contacter des influenceurs directement. Il arrive même que ces dernier.e.s le fassent. Si vous les contactez, veillez aussi à les connaître au préalable et à établir un contact vraiment personnalisé. Faire une faute dans un prénom ou envoyer un e-mail en masse sont très souvent rédhibitoires.

Passer par une agence

Pour un développement de marque plus important et une campagne qui nécessite un vrai ciblage, mieux vaut s’adresser à une agence spécialisée. Celle-ci dispose d’outils très sophistiqués qui lui permettent de déterminer les meilleurs influenceurs en fonction de votre besoin. De la même manière, il n’est pas question à travers ces outils de juger un compte à son nombre d’abonné.e.s.

Établir une rémunération juste

Même si des sommes astronomiques sont évoquées pour Kim Kardashian et autre vedettes digitales pour un seul post, la réalité est beaucoup plus relative. En effet, pour la plus grande majorité des influenceurs, un post sur Instagram est rémunéré autour des 500 €.

Pour autant, entamer et pérenniser une relation avec un influenceur passe par une rémunération équitable. Celle-ci doit en effet être calculée sur son expertise, son engagement et l’engagement de ses abonné.e.s. D’autant plus que cela ne passe pas que par des posts Instagram, mais aussi par la construction d’une collaboration sur la durée et sur différents supports numériques.

Car la collaboration marque-influenceurs n’est pas seulement une organisation à but lucratif immédiat. Il s’agit avant tout de construire une communauté périphérique et engagée pour votre marque…