Faut-il envoyer son communiqué de presse à l’heure du laitier ou à l’heure de pointe ? Voilà une question bien épineuse. Surtout si vous pensez que l’on vous attend comme le messie. Les règles de diffusion d’un communiqué de presse sont assez simples. À vrai dire, elles reposent sur un principe : ne pas faire comme les autres, mais un peu quand même. Lisez, vous comprendrez…

Un communiqué de presse, pour quoi faire ?

On ne le répètera jamais assez, un communiqué de presse doit être envoyé pour une bonne raison. Une de celles qui peuvent être exploitées et reprises par les médias, que ce soit sur le web, en presse écrite ou encore en télé/radio.

Gardez en tête qu’un communiqué de presse doit systématiquement apporter une information pertinente aux journalistes, sinon, ça s’appelle du spam.

Le communiqué de presse est votre carte maîtresse pour annoncer des événements particuliers qui concernent votre entreprise, votre start-up. Cela peut être une levée de fonds, si c’est vraiment pertinent, un événement que vous organisez, un partenariat d’envergure, le lancement d’un nouveau produit, etc.  

Un communiqué de presse,  en passant par où ?

Un outil en ligne, oui, mais…

Les plateformes de diffusion de communiqués de presse sont très nombreuses. Il existe notamment Cision (ex Datapresse), PR Newswire (ex Hors Antenne), ou d’autres services gratuits mais souvent peu qualitatifs. D’une manière générale, faites attention, ce type d’outil est très pratique en effet, mais cela ne suffit pas, les listes n’étant pas toujours à jour et exhaustives. Ils ne suffisent pas pour un travail plus approfondi auprès des différentes rédactions.

Quelqu’un dans le coup plutôt

Préférez le travail précis, ciblé, réseauté, de quelqu’un qui connaît son affaire. Autrement dit un outil pratique, ça ne remplace pas le travail et les bons contacts  d’une agence sympa ou d’un.e attaché.e de presse freelance. Moralité, c’est dans les vieilles méthodes et le contact humain que l’on fait les meilleurs envois de communiqué de presse.

Un communiqué de presse, à quelle heure ?

Embouteillage

Le communiqué de presse qui arrive avec ses petits copains comme un troupeau de moutons dans le flux de milliers de personnes… Voilà le meilleur moyen de passer à la trappe, à moins qu’un oeil avisé vous repère.

9h, c’est à peu près le pire moment, comme dans un flux Instagram. C’est la première ouverture de la journée, toutes les informations de la nuit tombent. Et tout le monde pense que c’est le meilleur moment ! Seulement voilà, c’est comme prendre le meilleur raccourci de Waze, tout le monde se retrouve coincé dans le même tuyau.

Chemins de traverse

Prenez les autres raccourcis et choisissez une heure qui ne souffre pas de la concurrence. Pas 10h ou 11h, non plus, mais plutôt 09h20, 10h08, voyez ce qui marche le mieux pour vous et restez flexible.

Seulement bien sûr, dès que tout le monde aura compris que vers 9h c’est nager avec un banc de poissons, les choses changeront sans doute. En attendant, l’heure pile poil d’arrivées massives dans les bureaux est à éviter comme la peste.

Les conférences de rédaction

C’est un élément clé et pourtant souvent oublié de la majorité, lorsqu’il s’agit d’envoyer des communiqués de presse : les conférences de rédaction.

Il est important de connaître l’horaire de ces réunions de travail au cours desquelles les médias vont décider de quels sujets ils vont traiter, que ce soit de l’actualité chaude ou non. Une fois ces horaires connus, le maître mot est l’adaptation. Envoyer un communiqué de presse avec une annonce importante à 10h30 à des journalistes qui entrent en conférence de rédaction à … 10h30, c’est très dommage, voire carrément inutile.

Notez que certains médias ont plusieurs conférences de rédaction dans la même journée.

 Ça passe ou … ça casse (la plupart du temps)

Vous nous voyez venir ?
On ne vous apprend rien en vous disant que l’actualité prime sur tout le reste dans les médias. Alors si vous avez prévu d’envoyer un communiqué de presse avec un angle corporate le matin où Fnac annonce sa fusion avec Darty, ou encore celui où Monoprix rachète Sarenza, un conseil, laissez tomber. Sauf en cas d’extrême urgence de votre côté, vous pouvez attendre un jour de plus pour diffuser votre information.

Allez on souffle un bon coup et on confie ses envois de communiqués de presse à des pros du contre la montre…