Entrepreneur.se, start-upeur.se, pour lancer vos projets et les faire évoluer dans le temps, vous avez besoin d’intéresser les journalistes. Dossiers de presse, communiqués de presse, organisation d’événements, toutes ces spécialités nécessitent du temps et de l’argent. Pour autant, avez-vous besoin de toute une équipe pour gérer vos relations presse ? Autrement dit, d’une agence, d’internaliser ou bien de freelances ?

Madame est servie, en interne

Vous souhaitez conquérir de nouveaux marchés ou votre projet n’en est qu’à ses débuts. Dans tous les cas, pour lancer la machine ou mettre de l’huile dans le moteur, vous avez besoin de communiquer auprès des journalistes.

Selon la taille de votre entreprise et des compétences de vos équipes, il peut être intéressant de confier ce travail en interne, seulement si vous avez suffisamment de choses à dire et si le potentiel est là. Mais attention, si vous ne voulez pas être responsable d’un burn-out, évitez de soudoyer un.e collaborateur.trice, certes dévoué.e, mais qui croule déjà sous les dossiers pour s’occuper de cette tâche. C’est un vrai travail en soi, il faut donc pouvoir y dédier du temps pour ne pas bâcler cette partie et miser sur la régularité.

Si votre entreprise n’a peut-être pas encore l’étoffe d’une grande du CAC40, et donc pas un énorme service communication en interne, vous pouvez commencer vous-même. Quitte, ensuite, à faire appel à MacGyver pour mettre les choses en forme ou à une agence, qui pourra vous accompagner sur la durée.

L’agence tous risques

Le choix d’une agence peut se révéler complexe lorsqu’on y connaît pas grand chose. Il faut dire que ce n’est pas le nombre qui manque, et il y en a pour toutes les bourses !

De la grande agence avec pignon sur rue, qui impressionne avec ses références et ses équipes bien fournies, à la petite agence à taille humaine. La vraie question n’est pas là. Il faut surtout savoir ce dont vous avez besoin, quelle agence sera la plus à même de vous apporter le service que vous attendez ?

Chaque agence a ses avantages et ses inconvénients en fonction de sa taille et de sa renommée. Dans un premier temps, il est donc intéressant d’en rencontrer plusieurs, de différentes tailles, pour se faire une idée plus précise de vos besoins. Faites-vous conseiller par d’autres entrepreneurs mais ne foncez pas tête baissée. Une agence qui convient à une entreprise ne conviendra pas forcément à tout le monde.

De manière générale, privilégiez toujours le feeling (et le professionnalisme évidemment), car normalement, vous allez passer beaucoup de temps ensemble. Mieux vaut s’entendre et surtout, se comprendre !

MacGyver, le choix freelance

Couteau-suisse

Pour vos dossiers et communiqués de presse, pourquoi se lancer dans un projet compliqué ? Pour rédiger un dossier de presse, si vous n’avez pas la bosse du crayon, il suffit parfois d’un.e rédacteur.trice freelance d’un côté et d’un maquettiste de l’autre. À moins que vous ayez justement un.e graphiste dans votre équipe. En fonction du volume de travail, cela vous permet de rester sur un budget raisonnable.

De la même manière, des attachés de presse indépendants sont une bonne solution pour donner de l’élan à vos relations presse pour des opérations ponctuelles. Vous pouvez ainsi jongler avec votre budget en fonction des périodes.

Spécialiste de niche

Certain.e.s indépendant.e.s ont une véritable spécialité, tout comme certaines agences. De telle sorte que si vous êtes dans le domaine de la beauté, de la santé, de l’immobilier, de l’emploi, et que vous avez nécessairement besoin d’un.e spécialist.e, c’est par là qu’il faut chercher. Cela est d’autant plus important de choisir une personne autonome sur un sujet, si vous avez peu de temps par ailleurs.

Faire des relations presse c’est un travail chronophage, il est donc conseillé de se faire accompagner par un professionnel, qu’il soit en interne si c’est pertinent et que vous en avez les moyens, en freelance ou en agence. D’une manière générale, travaillez avant tout avec des personnes en qui vous pouvez avoir confiance, qui sauront parler de vous aussi bien que vous le faites, et surtout qui seront à même de vous challenger. N’oubliez pas, il vaut toujours mieux s’attacher à une personne plutôt qu’à une structure, la clé de réussite de vos relations presse passe aussi par la qualité de votre relation avec votre attaché.e de presse.