Nous allons vous faire une confidence (bien sûr, tout cela reste entre nous) : écrire, rédiger, copywriter, pour un blog, les réseaux sociaux, c’est un métier.La rédaction et l’affirmation de son identité de marque au travers de ses textes peuvent sembler simples a priori. Accoler les bons mots les uns aux autres et le tour est joué. Or, en fonction du public que vous ciblez, de la réputation acquise ou souhaitée de votre marque, tous vos contenus écrits doivent en être l’exact reflet.

C’est écrit dessus, comme le Port-Salut

Du contenu écrit, à qui mieux mieux

Avec les nouvelles technologies, beaucoup pensaient que l’écrit deviendrait obsolète. Loupé, l’écrit est au contraire devenu omniprésent, des sites web aux newsletters, en passant par les réseaux sociaux. Pour une marque, le constat est clair : le contenu rédactionnel vaut son pesant d’or.

Le message est roi

Dans le domaine du brand content et particulièrement de la création de contenus écrits, le message est le roi. S’il n’est pas obligatoire – cela est même parfois rédhibitoire – d’écrire un roman ou un long discours, le contenu global du message est bien sûr essentiel.

Ce message doit ainsi se déployer partout, tout en étant différent dans la forme en fonction des supports. Votre site web ou blog, les réseaux sociaux, tout comme vos communiqués et dossiers de presse, vos encarts publi-rédactionnels, tous vos écrits doivent pointer vers la même cible et porter votre bonne parole.

L’identité de marque en mode copywriting

Mot compte triple

En dehors des slogans, qui sont le graal du copywriting, rédiger des articles, ou simplement quelques lignes sur un site web, est à même de tout changer. Le bon mot ou à l’inverse le mauvais, peuvent modifier en profondeur la perception de votre marque.Utiliser les bons termes, les bonnes formulations, afin de générer chez le lecteur-consommateur une appropriation du message, permet d’affirmer votre identité.

Résiste, prouve que tu existes

S’affirmer en tant que personne n’est déjà pas évident, alors qu’en est-il pour une marque ? Un message qui tombe à côté, qui franchit les limites du bad-buzz, et c’est toute l’identité qui s’écroule. Le terrain est parfois glissant avec les images, mais l’écrit est tout aussi risqué.D’où l’importance de confier ses textes de blog, sites, mails ou réseaux sociaux à des professionnels. Et ce, afin de mesurer la portée d’un message et la façon de l’écrire.

Exister en tant que marque sur le web consiste aussi, en partie, à faire ce que les autres ne font pas ou à faire un pas de côté. Mais, comme dans une cour d’école, être absolument original c’est bien, mais être membre d’un groupe, avec quelques codes similaires, est également essentiel à son développement.

Le mot de la fin

Transmettre son identité à travers la rédaction de textes, quel que soit le support, n’est pas le jeu du hasard. Une marque ne peut pas s’adresser de la même façon (message, ton) à une cible de 18-25 ans comme à des personnes approchant de la soixantaine.Tout est question de justesse et de psychologie.Du style aux mots choisis, tout contenu écrit concourt à faire de votre marque une messagère.